Avertissement

Nicolas Gaiardo veut juste gagner de l’argent sur votre malheur

Comme vous le savez surement, internet regorge de sites proposant des transactions financières bidons, ceux-ci sont certaines fois remarquablement bien déguisés, alors que parfois il est facile de les reconnaitre. C’est cette ambiguïté qui a poussé un nombre énorme de personnes à tomber dans le filet des escroqueries du net. Le malheur des uns fait certainement le bonheur des autres, ’est le cas de Nicolas Gaiardo, un gérant de société proposant entre autre de soutenir juridiquement parlant des victimes d'escroquerie financière.

Mais comment cet homme réussit-il à berner autant de personnes depuis si longtemps ? Et quelles sont les raisons qui l’ont poussé à prendre parti de personnes en telle situation de désespoir ? Voici toutes les explications quand aux agissements peu louables de Nicolas Gaiardo.

Le business bâti sur la fourberie de Nicolas Gaiardo

La raison pour laquelle cet homme est si controversé, est qu’il est le cerveau pensant de toute une organisation dont la prospérité est bâtie sur le malheur des autres. En effet, Nicolas Gaiardo est le patron de Warning Trading, qui se définit comme étant un site d'information à destination des victimes d'arnaques financière et des personnes souhaitant s'informer sur les escroqueries qui sévissent sur internet. 

Après quelques années, Gaiardo a décidé de développer de nouveaux services dont Broker defense et Check and pay en association avec Marc Bouzy.

Warning trading qui est censé aiguiller les personnes se fiant à ses articles, a fait la lourde erreur de vanter et recommander le broker FXCM, condamné par la suite par l'autorité des marchés financiers, provoquant des arnaques par ricochet. 

Après ce scandale, Gaiardo procéda à la suppression de toutes les mentions de brokers frauduleux sur le site, comme si rien ne s’était jamais passé. Gaiardo pense donc qu’effacer une page suffit à faire oublier ses méfaits, mais malheureusement pour lui, ce n’est pas le cas. La page concernant cette histoire à bien évidement été supprimée entre temps mais il existe toujours des preuves de la promotion faite par Warning Trading.

Le passé louche de Nicolas Gaiardo

Pour avoir échafaudé un plan pareil, il faut avoir été soi-même au contact d’escrocs, ou avoir un esprit malsain. C’est exactement le cas de Nicolas Gaiardo, ayant déjà été condamné pour escroquerie en bande organisée par le passé, on comprend mieux les origines de son organisation bien ficelée. gaiardo condamnationÊtre sur tous les fronts susceptibles d'intéresser les victimes d'arnaques financières afin de les récupérer dans ses filets et leur facturer des tas de prestations sans pour autant que les résultats soient au rendez-vous. En effet, il est facile de justifier son échec par le fait que l'escroc soit impossible à retrouver. Suite à une carrière de trader ratée, il a eu l’idée de partir s’exiler en Europe de l’est pour son projet de société spécialisée dans le conseil juridique. 

C’est donc en Bulgarie que la société Net and Law, la société mère de Warning Trading a vu le jour. Il décida après quelques années de revenir en France (du moins y localiser le siège social) pour monter le site d'information Warning trading.

Nicolas Gaiardo change de voie et met le cap sur les victimes d’arnaques

Après l’affaire des avis promotionnés et voyant que son chiffre d’affaire avait baissé, Gaiardo  prend les choses en main et s’attaque directement au noyau du problème c'est-à-dire les brokers frauduleux.

Son tout nouveau service Broker Defense propose d’ouvrir des litiges entre les victimes d’escroqueries et les escrocs en question. 

Il est important de préciser, si vous envisagiez de faire appel à leurs services, que votre dossier ne sera pas traité en France mais en Bulgarie par des avocats dits partenaires. Traduction: Gaiardo se contente de récupérer vos dossiers pour les transmettre à ses partenaires, fin de son travail. 

Vous n'aurez de fait pas la possibilité de rencontrer physiquement vos avocats et devrez attendre qu'un retour vous soit fait via leur plateforme téléphonique. Qui plus est, impossible d'avoir de plus amples informations sur l'avocat qui traitera votre affaire.

Gaiardo n'a pas pensé qu'aux victimes mais aussi aux personnes qui avaient des doutes sur le sérieux et la fiabilité de la société avec laquelle une transaction financière pouvait se produire. Autant pouvoir les facturer avant et après les arnaques.

Ce service est Check and pay,  vous payez pour avoir des informations précises, du moins c'est ce qu'ils en disent. Concrètement si leurs informations ont la même valeur que celles données sur le broker FXCM, autant faire confiance à l'AMF qui a les attributions et la légitimité pour le faire.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *